Trouver du travail à 58 ans

Gregory à 58 ans,  Grégory va prendre sa pension à 67 ans, maintenant qu’il a été décidé que les plus anciens devront compenser en travaillant plus longtemps. Pas compliqué de calculer qu’il lui reste 9 ans à tirer. Pas beaucoup diront certains. Oui mais voila, Gregory cherche du boulot, car actuellement il a perdu le sien depuis quelques semaines et comme Gregory habite en Belgique, retrouver du boulot à 58 ans se révèle être mission impossible. Ils sont nombreux, amis, connaissances, et même fonctionnaires du pôle emploi local (qui ne se nomme pas pôle emploi par ici)  à l’encourager et lui apporter un soutien tout relatif par de belles paroles. T’inkiet, tu as une grande expérience, t’inkiet, tu as de courage, t’inkiet ils ont besoin d’une personne de ton niveau. T’inkiet, phrase récurrente qui sonne au oreilles de Grégory comme un hymne à l’espoir. Mais voila ! Ici de ce côté de l’outre Quiévrain les choses ne sont pas aussi simple.  Des priorités existent suivant des critères dis « objectifs », mais laissant sur le carreau tous ceux qui ne répondent pas aux critères soi disant objectifs.

En voulant mettre fin à la discrimination, on en invente d’autres, parfois encore pire, laissant bien trop souvent le champ libre à des critères qui mèneront à un désastre économique. L’expérience n’est plus un critère avantageux, mais une tare.

Ainsi Grégory aura toutes « les chances » de ne plus trouver d’emplois et de finir sa carrière en beauté plus tôt que prévu et la société dans son ensemble se sera privée d’une expérience sans nulle autre pareil……  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Please reload

Veuillez patienter...